Conditions de réussite

Le parcours d'une étudiante ou un étudiant pour obtenir son diplôme repose sur la réussite d'un nombre déterminé d'unités d'enseignement (UE) par cycle d'études. De façon simplifiée, on peut parler d'une accumulation de crédits. Le seuil de réussite unique pour acquérir les crédits d’une UE est fixé à 10/20.

 

 

 

4 scénarios possibles en fin du bloc 1 du 1er cycle

  • Si les 60 crédits du programme annuel sont validés par le jury, l’année académique suivante, l’étudiant·e peut s’inscrire aux UE de la suite du programme du cycle, avec un minimum de 60 crédits.
  • Si au moins 45 crédits du programme sont validés par le jury, avec l’accord de celui-ci, l’année académique suivante, le programme annuel de l’étudiant·e de minimum 60 crédits comprend :
    • les unités d’enseignement dont les crédits n’ont pas été acquis à l’issue de l’année académique précédente;
    • des unités d'enseignement de la suite du programme du cycle en tenant compte des unités prérequises et corequises.
  • Si au moins 30 crédits (mais moins de 45) du programme sont validés, le programme annuel suivant de l’étudiant ou de l'étudiante, avec l’accord du jury, sera composé comme expliqué ci-dessus pour l’étudiant·e qui a réussi 45 crédits sans pour autant pouvoir passer au bloc suivant. Il peut également compléter ce programme par certaines activités de remédiation qui peuvent éventuellement être valorisées si elles ont fait l’objet d’une évaluation [1].

    Dans ce cas, le programme annuel de l'étudiant ou l'étudiant ne peut cependant pas excéder 60 crédits.

 Les années académiques suivantes : 

L’étudiant ou l'étudiante poursuit son parcours jusqu’à la validation de toutes les unités d'enseignement inscrites au programme du cycle.

À l'issue du cycle d'études, lorsque le nombre de crédits minimum est acquis par l'étudiante ou l'étudiant, le jury lui confère le grade académique correspondant avec mention éventuelle [2].

Remarques :

  • outre le fait que le programme choisi par l’étudiant·e va devoir être validé par les autorités de l’établissement, des corequis (à acquérir au cours de la même année académique) et/ou prérequis (à acquérir préalablement) seront imposés afin de garantir une certaine cohérence dans la formation de l’étudiant·e ;
  • le Règlement des études de chaque établissement peut contenir des dispositions particulières concernant l’évaluation de certaines activités d'apprentissage (AA) au sein d’une UE.

 


[1] Article 148 du décret « Paysage»
[2] Article 132, § 1er alinéa 2 du décret « Paysage »

Copyright © 2017 ARES / Mentions légales

Les sites de la Fédération sont réalisés avec le support de l'ETNIC