Programme de l'examen d'entrée en médecine et dentisterie

L'examen d'entrée est divisé en deux parties (d'une part, connaissance et compréhension des matières scientifiques et d'autre part, communication et analyse critique de l’information.

La structure de son programme est fixée par Décret (Décret relatif aux études de sciences médicales et dentaires, du 29 mars 2017), et son programme détaillé a été arrêté par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Arrêté du Gouvernement de la Communauté française arrêtant le programme détaillé de l'examen d'entrée et d'accès aux études de premier cycle en sciences médicales et/ou des études de premier cycle en sciences dentaires, du 19 avril 2017). Il demeure inchangé depuis la création du système en 2017.

Le Gouvernement est conscient du fait que, pour les candidats directement issus de l'enseignement secondaire belge (ainsi que pour certains candidats non résidents), les conditions de vie particulières s'étant imposées durant les dernières semaines ont perturbé la fin des études secondaires. Il en a tenu compte en reportant la première épreuve (initialement prévue le 3 juillet 2020) au 28 aout 2020, permettant ainsi aux 6ème secondaires de disposer de plus de temps pour se préparer.

Le Jury de l'examen d'entrée et d'accès, quant à lui est aussi pleinement conscient des divers aspects délétères de la situation actuelle et en tiendra compte dans l'ensemble de ses responsabilités et de ses travaux.

La partie 1 est relative à la connaissance et à la compréhension des matières scientifiques.

Les quatre matières évaluées seront les suivantes :

  • chimie,
  • biologie,
  • physique,
  • mathématiques.

>> Voir le programme détaillé de la partie 1.


La partie 2 est relative à la communication et à l’analyse critique de l’information.

Cette partie est divisée en quatre matières :

  • évaluation des capacités de raisonnement, d’analyse, d’intégration, de synthèse, d’argumentation, de critique et de conceptualisation,
  • évaluation de la capacité à communiquer et à percevoir les situations de conflit ou potentiellement conflictuelles,
  • évaluation de la capacité à percevoir la dimension éthique des décisions à prendre et de leurs conséquences pour les individus et la société,
  • évaluation de la capacité à faire preuve d’empathie, de compassion, d’équité et de respect.

>> Voir le programme détaillé de la partie 2.

Comment se préparer à l’examen d’entrée ? Consultez la rubrique « me préparer à l’examen ».

 

Attention :

Se développent actuellement certaines pratiques visant à préparer les candidats à l’examen d’entrée et d’accès aux sciences médicales et sciences dentaires et se réclamant conformes au programme de l’ARES.

L’ARES ne valide aucune démarche de cet ordre. La seule information valide est celle que l’ARES met à disposition des candidats via ce site web.

L’ARES décline en effet toute responsabilité quant aux déclarations de tiers (auteurs d’ouvrages et autres publications, responsables d'organismes de formation non-académique, conseillers pédagogiques indépendants, etc.) qui vanteraient une quelconque conformité de leurs produits, ouvrages ou services avec le programme établi sous sa responsabilité par le jury d’examen d’entrée et d’accès.

En conséquence, l’ARES invite les candidats désireux de se préparer à l’examen d’entrée et d’accès à la plus grande prudence quant aux déclarations et propositions qui leur sont faites.

Copyright © 2017 ARES / Mentions légales

Les sites de la Fédération sont réalisés avec le support de l'ETNIC